juin 24, 2017+33652987474hello@julienvennin.com

i,Steve – Intuitions, sagesses et pensées de Steve Jobs

Home / Citations / i,Steve – Intuitions, sagesses et pensées de Steve Jobs

Suite à la lecture du livre « i,Steve – Intuitions, sagesses et pensées de Steve Jobs », je partage via cet article les citations dans lesquelles je me suis le plus retrouvé. Celles que j’ai vécu, qui m’inspirent et qui m’inspireront pour mes expériences futures…

Ce livre regorge de beaux textes et il fait bon de s’apercevoir que ce que vous pourriez penser, Steve Job l’a aussi pensé à un moment donné de sa vie.

Acheter ce livre





Dépasser le problème

« En gros, voici comment ca se passe. Les designers ont une idée vraiment géniale. Ils la soumettent aux ingénieurs, qui leur répondent: Non, on ne peut pas le faire. C’est impossible! » Et ça ne s’arrête pas là. Ensuite, ils s’adressent à la fabrication qui leur dit: On ne pourra jamais fabriquer ça! Et ça continue… Bien entendu, quand on parle avec les ingénieurs, ils invoquent trente-six raisons. J’ai donc insisté: Mais si, c’est ca qu’on va faire. Ils m’ont demandé: Ah bon, pourquoi? Et j’ai rétorqué: Parceque je suis le PDG et que j’estime que c’est faisable. Ils l’ont donc fait plus ou moins à contrecœur. Mais ca a été un énorme succès. »

Être le meilleur

« Nous n’allons pas être les premiers arrivés à cette fête, mais nous serons les meilleurs ».

Image de marque

« Nous n’avons aucune chance si nous faisons de la publicité en parlant de caractéristiques, d’avantages, de mémoire vive, avec tableaux et comparatifs. La seule possibilité de communiquer que nous avons, c’est avec du sentiment. »

Innovation

« Beaucoup d’entreprises ont choisi de réduire leur taille et c’était peut-être la bonne décision pour elles. Nous, nous avons choisi une autre voie. Nous avons pensé que si nous continuions de proposer des produits géniaux aux consommateurs, ils continueraient à ouvrir leur porte-monnaie. »

iPad

« Je l’ai déjà dit, mais cela vaut la pein d’être répété: penser que la technologie seule ne suffit pas est profondément ancré dans l’ADN d’Apple. C’est la technologie, alliée aux arts, alliées aux belles-lettres qui offrent ce résultat qui nous transporte d’allégresse… »

Licencier

« C’est douloureux quand vous avez certaines personnes qui ne sont pas les meilleures du monde et que vous devez vous en débarrasser. Mais j’ai découvert que mon travail a parfois précisément consisté en cela: se débarrasser de ceux qui ne sont pas à la hauteur, et j’ai toujours essayé de le faire humainement. Cependant, il faut le faire et cela n’a rien d’agréable. »

Marketing

« Mon rêve est que chaque individu dans le monde possède son propre odinateur Apple. Pour y arriver, nous devons être une entreprise qui excelle en marketing »

Se mettre en danger

« L’un de mes modèles est Bob Dylan. Dans ma jeunesse, j’ai appris les paroles de toutes ses chansons et j’aivu qu’il ne restait jamais en place. Si vous observez les artistes – s’ils deviennent vraiment bons -, ils se rendent toujours compte à un moment de leur vie qu’ils pourraient faire la même chose jusqu’à la fin de leurs jours et qu’ils auraient beaucoup de succès dans le monde, mais peu d’estime à leurs propres yeux. C’est à ce moment qu’un artiste décide vraiment qui il est. S’il continue a prendre des risques, c’est toujours un artiste. Dylan et Picasso se sont toujours mis en danger. Pour moi, c’est la même chose avec Apple. Je n’ai pas envie d’échouer, évidemment. Même quand je ne savais pas à quel point la situation était critique, il fallait que je réfléchisse encore beaucoup avant de dire oui. Je devais tenir compte des implications de Pixar, pour ma famille, pour ma réputation. J’ai décidé de ne pas m’en soucier, parce que c’est ce que je veux vraiment faire. Si je me donne du mal, que je tente le coup et que j’échoue, eh bien j’aurai fait de mon mieux. »

Motiver les employés

« Ce qui arrive dans la plupart des entreprises, c’est qu’on ne peut pas garder les gens géniaux dans des environnements de travail ou l’accomplissement de l’individu est découragé au lieu d’être encouragé. Les gens géniaux s’en vont et vous vous retrouvez avec la médiocrité. Je le sais, parceque c’est ainsi qu’Apple a été construite. »

Occasions manquées

« On est allés chez Atari et on a dit: Dites, on a un truc génial, et certaines pièces viennent même de chez vous, alors qu’est ce que vous direz de nous financer ? Sinon, on vous le donne. On a juste envie de le faire. Salariez-nous et on viendra travailler pour vous. Et ils ont répondu non. Alors on est allés voir Hewlett Packard et ils nous on dit: Mais on n’a pas besoin de vous. Vous n’avez même pas fini vos études. »

Recrutement

« Il ne s’agit pas simplement de recruter. Après le recrutement, il faut construire un environnement qui donne aux gens le sentiment d’être entourés d’autres personnes aussi talentueuses, dont le travail est plus important qu’elles-mêmes. Le sentiment que ce travail aura un impact extraordinaire et fait partie d’une vision claire et forte, c’est tout cela. Recruter exigeant généralement plus que ne peut le faire une seule personne, j’ai découvert que le mieux était de pratiquer le recrutement collaboratif et d’avoir une culture d’entreprise qui emploie les meilleurs. Chaque candidat s’entretient avec au moins une dizaine de personnes appartenant à divers domaines de l’entreprise, pas seulement celui où il est censé travailler. De cette manière, vos meilleurs employés sont largement familiarisé avec l’entreprise et – grâce à une culture d’entreprise qui les soutient si leur opinion est assez affirmée – les employés actuels peuvent s’opposer au recrutement d’un candidat. »

Succès

« Pixar est considérée par beaucoup de gens comme une entreprise qui a connu le succès du jour au lendemain; mais si vous vous penchez sur la question, vous verrez que la plupart des succès « du jour au lendemain » ont pris beaucoup de temps. »

Survivre

« La victoire dans notre industrie, c’est la survie. La manière dont nous allons survivre, c’est en innovant. »

Travail d’équipe

« Dans notre domaine, une tâche donnée ne peut plus être exécutée par un seul individu. Il faut réunir une équipe autour de vous. Vous avez la responsabilité de l’intégrité du travail envers cette équipe. Tout le monde essaie de fournir le meilleur travail possible. »

Mon modèle pour les affaires, ce sont les Beatles. C’étaient quatre mecs qui ont toujours mutuellement contrecarré leurs tendances négatives. Ils s’équilibraient les uns les autres, et le tout était supérieur à la somme des parties. C’est ainsi que je vois les affaires: les grandes choses ne sont jamais l’oeuvre d’un individu, mais d’une équipe. »

Varier les expériences

« Rares sont les gens dans notre industrie qui ont eu une expérience très diversifiée. Du coup, ils n’ont pas beaucoup de références variées et finissent toujours avec des solutions très linéaires, manquant de perspective sur le problème. Plus on perçoit largement l’expérience humaine, meilleur est le design. »

Vie compliquée

« C’est insensé: nous sommes tous très occupés, nous avons un travail, des centres d’intérêt, et certains d’entre nous ont des enfants. Chacun est de plus en plus occupé – jamais moins – dans cette société qui va à cent à l’heure. Vous n’avez tout simplement pas le temps d’apprendre des trucs et tout devient de plus en plus compliqué… Vous comme moi n’avons pas beaucoup de temps pour apprendre à utiliser une machine à laver ou un téléphone. »

Vision

« Nous misons sur notre vision et nous préférons cela plutôt que de fabriquer des produits me-too qui en imitent d’autres. Laissons les autres entreprises faire cela. Pour nous, c’est toujours le prochain rêve. »

J’ai toujours l’oeil sur la prochaine grosse opportunité, mais tel que se présente aujourd’hui le monde, il faut d’énormes ressources, à la fois en termes de finances et d’ingénierie, pour la réaliser. Je ne sais pas ce que sera le prochain gros truc, mais j’ai quelques idées. »

« Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. Ayez le courage d’écouter votre coeur et votre intuition. Tout le reste est secondaire. »

Acheter ce livre





George Beahm (2011). i,Steve. Neuilly-sur-seine: Michel Lafont, 203p.

Recent Posts
Comments
pingbacks / trackbacks
Contact Me

I'm not around right now. But you can send me an email and I'll get back to you, ASAP.